Archive dans janvier 2021

Les effets bénéfiques du rire

Les effets bénéfiques du rire

Comment a-t’on démontré les effets bénéfiques du rire sur la santé ? Tout a commencé par un livre exceptionnel écrit par Norman Cousins sur la grave maladie, une Spondylarthrite ankylosante, qu’il a contractée et sur sa façon originale de se guérir. Avec seulement une chance sur cinq cents de guérir selon les spécialistes, il décide avec l’aide de son médecin traitant, d’arrêter son traitement essentiellement à base d’antalgiques et mise sur des doses massives de vitamine C et sur le rire ! Et cela marche !! Il découvre ainsi que 10 mn de rire ont un effet anesthésiant, calment ses douleurs et lui procurent au moins 2 heures de sommeil. Et il parvient finalement à guérir au bout de quelques mois.

Dans ce livre extrêmement touchant, Norman Cousins reste prudent et ne prétend pas que le rire guérit. Il se contente de raconter précisément son expérience en se gardant de généraliser. Le titre français “Comment je me suis guéri par le rire” est trop racoleur par rapport à l’esprit de ce livre. Le titre original est bien plus juste “Anatomy of an illness as Perceived by the Patient. reflections on Healing and Regeneration.” Norman Cousins évoque même la possibilité que le rire ne soit qu’un placebo et il développe d’ailleurs un chapitre très instructif sur le fonctionnement du placebo.

Le début de la recherche sur le rire

Ce livre a connu un succès considérable, notamment auprès de nombreux médecins et chercheurs qui commencèrent à étudier scientifiquement les effets du rire sur la santé. On citera notamment le Dr. Lee Berk, PhD, Loma Linda University Medical Center et son équipe de chercheurs dans le domaine de la psycho-neuro-immunologie (PNI) qui ont démontré les effets bénéfiques du rire sur des patients ayant eu des crises cardiaques. Dans son protocole, le groupe “non-humour” (soumis à un traitement conventionnel) a eu deux fois plus de crises cardiaques récidivantes (50% contre 20%) que le groupe humour (qui regardait des vidéos humoristiques pendant 30 mn par jour).

Ces recherches ont finalement attiré l’attention du Docteur Madan Kataria en Inde et l’inspirèrent pour créer le Yoga du rire en 1995…

Pour vous former au Yoga du rire

Journaliste et activiste pour la paix, Norman Cousins (1915-1990) fut aussi professeur d’éthique médicale à l’Université de Californie (UCLA).

Objectif SMART

Objectif SMART

La méthode de l’objectif SMART est en réalité un moyen mnémotechnique, sous forme d’acronyme, très pratique pour caractériser un objectif à atteindre. Smart signifie intelligent, astucieux en anglais. Cette méthode est issue du management par objectifs, introduit dans les entreprises à partir des années 50.

  • Spécifique ou Simple : L’objectif doit nous être propre, c’est-à-dire qu’il doit être en lien avec nous. Éviter les objectif généraux. Il doit être suffisamment précis. De plus, il doit être compréhensible par tous pour pouvoir le partager.
  • Mesurable : L’objectif doit être quantifié ou qualifié. On doit définir un niveau ou un seuil pour atteindre cet objectif. C’est souvent un niveau chiffré.
  • Ambitieux. L’objectif doit représenter un défi qu’on a envie de relever. La motivation à atteindre l’objectif vient de l’aspect ambitieux. Il doit aussi être orienté Action.
  • Réaliste : L’objectif réaliste doit être atteignable avec des ressources ou des moyens accessibles. Important pour éviter le découragement.
  • Temporel. L’objectif doit être borné dans le temps de façon précise.

Intégrez cette routine de l’objectif SMART dans votre boîte-à-outils et voyez comment elle peut vous simplifier la vie !

Follow by Email
YouTube
LinkedIn